Skip to content

1 commentaire

  1. ?
    19 janvier 2020 @ 10 h 29 min

    Bonjour,

    Je suis arrivée sur votre site car je suis une thérapie et ma psychologue m’a dit que je devais me fixer mes propres limites et non plus me baser sur celles des autres car elles ne me sont pas adaptées.

    Cela dit c’est difficile de connaître ses limites quand on a jamais eu conscience qu’il fallait en poser de solides.
    Aujourd’hui j’ai compris que mon corps m’a toujours prévenu, en effet la douleur que j’ai dans le ventre (comme un poids sur mon estomac) m’indique simplement que je vais au delà de ces limites.
    Du coup je me fixe sur ce que je ressens au fond de mon corps mais ça ne suffit pas ou ce n’est pas assez efficace à mes yeux. Je veux changer car je n’en peux plus, j’ai 27ans et je n’ai jamais respecté mes limites, mes désirs, mes valeurs ou mes convictions, du coup je me sens biaisée et j’ai le sentiment de ne pas du tout me respecter.

    Ce manque de respect envers moi-même et le fait que je me sois totalement oubliée pendant tout ce temps me pousse à avoir envie de me supprimer car je ne trouve pas ma place en ce monde.
    J’ai l’impression d’avoir toujours vécu pour les autres, d’ailleurs l’envie de me suicider est présente en moi depuis que j’ai environ 12ans, et je me suis toujours dit que cet acte ferait bien trop de mal à mon entourage donc que je ne pouvais pas le faire (bien sûr c’est une fausse excuse car au fond j’imagine que je n’ai pas vraiment envie de mourir, juste de ne plus vivre cette vie là).
    Du coup en effet j’ai même l’impression de survivre pour eux et plus le temps passe plus il y a de monde autour de moi à qui je refuse de faire de la peine..

    Je me sens bloquée, enchaînée, pas libre… le problème c’est que j’ai conscience de se qui me retient, c’est moi-même, mais je ne parviens pas à changer, c’est devenu si habituel de faire le caméléon que je ne sais même pas qui je suis vraiment et peut-être ai-je peur de me découvrir..

    Bref, j’aurais tellement de choses à dire, ce commentaire même s’il n’a aucune réponse m’a un petit peu soulagé.

    Merci pour votre article sur les limites à fixer pour une vie stable, j’essaierai de mettre vos conseils en pratique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.